le mécanisme de la ponte (explication)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

le mécanisme de la ponte (explication)

Message par lepicard le Sam 18 Fév - 19:19

Le mécanisme de la ponte



d'une part explication et anatomie d'un oeuf.





CONSTITUTION DE L'ŒUF :



L'œuf est, vous le savez, composé par une masse axiale, mi-globuleuse : le jaune ou vitellus, siège (après fécondation) du germe , lequel devient embryon. Le jaune s'enrobe du blanc ou albumen, lui même englobé dans la coquille.
La formation de l'œuf débute dans l'ovaire, où se constitue le jaune ; la fabrication se continue à la chaîne, dans l'oviducte. Celui-ci, situé dans la cavité abdominale, est un tube souple, sinueux, d'un diamètre variable, aux parois dilatables, dont la longueur (30-50 cm) est proportionnelle à la taille de la poule. L'oviducte s'évase pour s'appliquer contre l'ovaire, dont il englobe partiellement la base. Il reçoit l'œuf en cours de formation , pour lequel il sécrète le blanc .Il débouche ensuite dans la chambre coquillière, dont le volume s'accroît notablement et qui renferme parfois plusieurs œufs à leurs stades successifs de fabrication. Il aboutit enfin au cloaque, vestibule commun d'accueil de l'appareil génital, d'aboutissement de l'appareil ovigère et de l'appareil digestif, par conséquent, d'expulsion de l'œuf et des résidus de la digestion.



VERITABLE MACHINE OUTIL



Le mécanisme de la fabrication de l'œuf et de la ponte fonctionne dès que la poulette est arrivée à l'âge adulte, qui est celui de sa maturité sexuelle, exactement de la même façon, que l'ovule soit ou non fécondé. Ce qui explique l'identique production des œufs, que les poules soient ou non accompagnées de coqs. Lorsque vous vous limitez à la production des œufs de consommation, vous avez donc avantage à élever vos pondeuses sans coqs, car l'incubation des œufs commençant par l'oviducte, la conservation de ceux non fécondés, neutre par conséquent, est meilleure.
L'ovaire ,organe dominant de la production et de la reproduction, est constitué par une glande unique, en grappe appendue sur le côté gauche le long de la ligne médiane, de la cavité abdominale. La surface de cette glande est parsemée d'une granulation de follicules ovariens, dont chacun est destiné à constituer un œuf. Le nombre de ces follicules correspond au total d'œufs que pondra la poule au cours de son existence.
Il se chiffre en moyenne à 600 ; il peut s'échelonner jusqu'à 1000. lorsque ce nombre est épuisé, aucun follicule complémentaire ne se formant, la ponte est définitivement stoppée. C'est ce qui arrive lorsque vous gardez longtemps, par exemple, une poule que vous considérez comme un animal familier. Ayant sacrifié et autopsié une poule de sept ans on constata que l'ovaire dont les ovules granulent normalement en surface, était aussi lisse que le crâne d'un chauve !!!



On peut donc dire que chaque poule possède une puissance individuelle de production et que vous ne pouvez pas l'amplifier, mais seulement l'accélérer par des soins et par l'absorption d'aliments nutritifs équilibrés, pendant la période des jours courts. Donnez-lui à ce moment le moyen de garnir convenablement son jabot par l'éclairage artificiel qui l'incite à prendre un copieux repas supplémentaire. Ainsi la pondeuse vous fournit en un temps record le maximum d'œufs.



Le nombre des follicules propre à chaque pondeuse dépend donc :
des aptitudes de la race,

_________________
email du site: contact-gdrp@aliceadsl.fr
personnalisé vos t-shirt
http://cadeaupersonnalises.blogspot.com/
avatar
lepicard
Le président du G.D.C.R.P

Masculin
Nombre de messages : 417
Age : 42
Localisation : aisne
Réputation : 2
Date d'inscription : 05/01/2006

le jeu du gaulois
pseudo:

Voir le profil de l'utilisateur http://cadeaupersonnalises.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum